leçon 1 : ne pas faire de plan

 Ce que m’apprend ce voyage, leçon de vie 1

Il y a quelques mois j’ai débuté ce blog pour parler de joie, de liberté, d’être mère, femme, être soi même…

Il y a quelques mois une grande aventure commençait, plus grande que je ne l’avais prévue.

 

Au fil des mois je me suis beaucoup plus rencontrée que je ne l’aurais imaginé.

j’ai pleuré,

je me suis sentie seule,

j’ai eut peur de perdre des amies,

j’ai eut peur de perdre l’amour de ma vie,

j’ai eut peur de ne pas aller au bout de mon projet, d’abandonner…

Finalement mon projet de départ a changé, il a évolué, il s’est révélé. Et moi aussi 

Je suis aujourd’hui et depuis le mois de juillet sur les routes d’Angleterre et j’ai vécue, avec mes deux filles chez 6 familles différentes dans 6 villes du sud, sud ouest de l’angleterre, de Brighton à Bristol en passant par Guildford, Gosport et Newquay

Il y a quelque mois je m’embarquais dans un manège dont le sens profond m’échappait sincèrement .

 

J’apprend tellement chaque jour qu’il m’est difficile d’écrire sur tout. Mais depuis quelques jours je réalise que je ne partage pas avec vous ce qui me tient le plus à coeur. Ce qui me bouscule le plus. Tout simplement car je ne comprends pas encore tout ce qui m’arrive.

J’apprend.

Je suis en plein apprentissage.

Mais je tenais quand même à mettre mes idées au clair pour les partager avec vous. Car ce que j’apprend sur moi même, la vie, ma manière de vivre avec les gens… c’est plus grand que moi, ce sont des vérités générales que je tiens à partager.

Avec vous.

J’en partage une première aujourd’hui mais d’autres suivront très bientôt.

Leçon de vie 1

Les plans sont rassurants mais ne SERVENT À RIEN dans la vraie vie

Petit retour pour celles (ceux ) qui ne suivent pas ou ne suivent plus, ou sont nouvelles (nouveaux !)… bref …

flash back

En novembre 2015 je prend une grande décision, tout plaquer pour voyager. Mais j’ai deux enfants, pas beaucoup d’argent de côté, un road trip backpack n’est pas envisageable.

Plan 1

Je choisis de m’expatrier et bosser un an en Angleterre. À Brighton plus précisément. J’arrive en juillet seule, trouve du boulot (facilement) un logement (pas si facilement), les filles arrivent, la jeune fille au pair aussi. Nous entamons notre routine voiture boulot dodo.

À BRighton la vie est chouette, mais ne voyager que le weekend n’est pas une vie pour moi.

Ça ne me convient pas.

L’aventure n’y est pas. La joie du voyage non plus, je sens qu’il me faut plus.
Kaëla (ma grande de 5ans et demi) n’est pas heureuse à l’école et veut recommencer l’école à la maison, la jeune fille au paire m’annonce qu’elle part…

il me faut un nouveau plan.

Plan 2

Faire le tour du royaume unis sans dépenser plus de 300 £ par mois. Objectif être accueillie chez des inconnus pour travailler entre deux semaines et un mois. Garder des enfants, ( étant éduc ça aide) mais aussi les tâches ménagères courantes. Je ne suis pas payée mais en échange je n’ai pas de frais quotidien.

Mettre notre vie dans ma petite english car et partir sur les routes du royaume unis

Avant d’entamer ce saut dans l’inconnu je dois avouer que j’avais quand même besoin de me rassurer.

Je suis passée par la plateforme workaway et ai bookée, toutes mes semaines de début janvier à mi avril. Tout le monde était rassurés, mon compagnon et père des filles, mes parents, et moi-même.

Dans ma quête de sécurité j’ai accepté de booker un mois dans une famille à Bristol, sans aucun enthousiasme car je n’aime pas les villes ( et m’imaginer un mois en ville me donnait le vertige,) mais j’avais la chance d’être accueillie un mois, je n’allais pas cracher dessus.

Sauf que… après deux jours le bilan était sans appel

  • La chambre spacieuse,
  • Les fenêtres et portes toujours ouvertes, (il faisait genre -5 dehors)
  • Aucun repas partagé, ni les premiers jours, et non envisageable dans le futur, avec mon hôte.
  • La porte est toujours ouverte, et aucun chauffage envisageable (je me répète peut-être ?)
  • Aucun échange ni discussion possible…
  • Et je gèle fermer ces put*** de portes !!!!!!

Face à ce constat je m’auto persuade : tu as fais un choix, tu dois l’assumer, tu dois peut être apprendre de cette rencontre,

Tu as déjà zappé ton plan 1, tu dois suivre ton plan 2 …

Deux jours plus tard, je lance un appel sur un groupe de worldschooler sur facebook. Je ne veux pas abandonner le navire mais il me faut une bouffée d’air frais. Je poste un message pour rencontrer d’autres familles dans le coin.

À ma grande suprise j’ai de nombreuses propositions de personne souhaitant nous accueillir , une semaine, deux semaines…

Je ne m’y attendais pas.

Je réalise qu’en une après midi j’ai possibilité d’aller n’importe où en Angleterre, être accueillie par des familles ayant les mêmes idéaux et convictions que moi, et ne me demandant rien d’autre en échange qu’une rencontre sincère

Mes plans sont donc revus et dès le lendemain je reprend la voiture direction Gosport, puis Newquay et aujourd’hui Guildford

 

Quand la rencontre, la vraie, à lieu, la magie opère et d’incroyable amitié se créent et Ça, ce n’était pas planifié

Plan 3
arrêter de faire des plans

La suite je ne la connais pas. Au fil de ces semaines j’ai découvert plus sur moi même que jamais avant en 30 ans. J’ai bien des idées, des projets qui germent mais c’est plus de l’intuition que de la planification. Mais ça je vous en parlerai dans la prochaine leçon de vie 😉

D’ici là, je me laisse porter par la vie, son courant, son présent… c’est un cadeau profitons en.

et vous qu’avez vous apprit de la vie ces derniers temps?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *