Pourquoi la femme est une éternelle insatisfaite? Et comment changer ça?

C’est une phrase que l’on entend souvent  » tu es une éternelle insatisfaite. »

Les hommes le disent à leurs femmes et les femmes le disent à leurs copines.

Non mais c’est vrai, après tout, de quoi elle se plaint ?

C’est bien connu, on veut toujours la superbe chevelure de cette fille qui traverse la rue, les yeux de notre sœur, la poitrine ou les fesses de la copine, le salaire de la voisine, le mari de la cousine…

  • Mais pourquoi sommes-nous toujours en train de nous plaindre de ce que nous n’avons pas?
  • Pourquoi tout semble toujours mieux ailleurs?
  • Pourquoi, ce que nous avons, nous semble toujours fade?

Petit retour sur l’histoire pour mieux comprendre les femmes d’aujourd’hui.

img_1221
Il y a quelques années, il faut s’en rappeler, être une femme n’était pas folichon. Le but ultime de la vie était de trouver un mari. Ne surtout pas rester vieille fille et si possible avoir des enfants le plus vite possible. Avec, en prime, un garçon en premier pour assurer la lignée.

Imaginez que votre seul souhait soit de quitter le joug du père pour trouver celui du mari…

Pas folichon je vous dis.

Mais heureusement les insatisfaites de l’époque ont fait leur révolution:

Patriarchie, machisme, croyance limitante que la femme étaient un sous homme…

Elles savaient contre quoi elles devaient se dresser et nous ont permis d’avoir les droits, qui font de nous, aujourd’hui, des femmes libres.

Et nous voilà …

Nous votons,
Nous épousons (ou pas) qui nous voulons,
Nous avons des enfants quand nous le voulons,
Nous avons le droit de travailler,
Nous avons le droit de porter des pantalons, fumer, boire, rire aux éclats…

img_1224

Mais si les possibilités de la femme ont évoluées ses croyances sont restées les mêmes…

Le but ultime de la vie d’une femme est toujours de trouver l’homme de sa vie ( selon nos parents, selon les dessins animés et tous les films américains de base, selon de nombreux magazines…)

La société nous apprend que l’on peut prendre son temps pour trouver le bon, on peut virvolter à droite à gauche en attendant, mais, quand même, arrive un moment où faut se caser!!

img_1058
Moi je l’ai rencontré le zhomme de ma vie et certaines copines me regardent comme si j’avais réussie une étape de la vie… je ne vois pas ça comme ça, la preuve on s’aime mais on ne vit pas ensemble. Car on a des aspirations différentes et qu’on est libres… mais ce sera l’objet d’un autre article.

Donc il faut un lec forcément… Bah oui sinon comment tu feras des enfants?

Deuxième point éducatif qui n’a pas changé dans notre France chérie… une femme est faite pour enfanter...

Et c’est tellement épanouissant !!

Une vie sans enfants, sans leurs rires, leur gazouillis, leurs je t’aime maman … c’est une vie pourrie!! (Ironie chers lecteurs, Ironie chères lectrices, ironie!!!)

Imaginez le nombre de femmes qui font des enfants juste parce que l’horloge fait tic tac… mais le voulait elles vraiment ?

img_1223

Oh mais nous n’avons pas de quoi nous plaindre hein car aujourd’hui il y a l’égalité des sexes n’est ce pas !! Et l’homme fait moite-moite avec nous…

Oui…
Ou pas…
Le problème, le simple et tout petit problème, c’est que les filles de ma génération ont été élevées sans cette variable. On ne savait pas!!! Personne ne nous a prévenues que ça existerait en vrai de vrai!! Du coup nous n’étions pas préparées. Et pour nous il est normal que le partage des taches ce soit monsieur au bricolage, jardin, canapé, bière, et changer une ou deux couches de temps en temps. Et madame au rangement, ménage, repassage, éducation, popotte maison…

Quel jolie égalité!!

Vous savez ce qui m’a le plus choquée en arrivant en Angleterre… mon choc culturel à moi ça à été le nombre de pères dans les parcs, les magasins, les restaurants, les librairies… (vous avez compris) et non seulement ils sont avec leur enfants mais ils ont une vraie relation de complicité!!!

Ça rigole avec papa, ça chahute avec papa, ça fait la course avec papa, ça fait LES courses avec papa!!

Et devinez quoi… ils font ça, aussi, avec leurs filles, les papas!!!

 

img_1082
Jmax mon cher et tendre croyait que j’exagèrai… finalement il a été tout aussi surpis que moi. Et devinez quoi? Ça l’a motivé à aller au parc le coco!!

Dernier point non négligeable… le boulot!!

Libérée délivrée maintenant on a le droit de travailler!!!

Mais encore une fois on a été éduquées sans réelle estime de la femme grandiose qu’on pourrait être… donc on a cherché le métier le plus proche de nos aspirations, celui qui ferait plaisir à maman, celui qui nous laisserait le temps pour les enfants, celui qui ne serait pas payé plus que notre conjoint… bref pas du grand idéal de vie épanouie…

img_1222

Donc nous voilà aujourd’hui…

Nous avons des droits mais personne ne nous a appris comment les utiliser.

Notre génération sent qu’il y a un problème, que quelque chose doit changer, qu’une vie parfaite est possible… mais comment…

Avant c’était flagrant car il y avait maltraitance.

Aujourd’hui on se demande de quoi on se plaint!!

On a toutes les libertés…

alors pourquoi on continue à tomber sur les mauvais mecs et pourquoi on reste avec?? pourquoi on s’ennuie ferme à notre boulot?? pourquoi on s’ennuie ferme dans notre vie? 

img_1851

Parce qu’on ne sait pas qui on est, ce qu’on veut et ce qu’on pourrait avoir!!!

On imagine de loin la vie parfaite qui nous épanouirait, mais ça nous fait bien trop peur de décevoir la société qui (sans toujours en être conscient) voudrait à tout prix que l’on ne sorte pas trop du moule!!

  • Les femmes ont le droit de vote, ok mais elles vont quand même pas devenir présidentes non plus… (bah non la preuve avec les grands états unis. Un homme noir ok, c’est un mec, mais une femme… vaut mieux le dernier des imbéciles qu’une femme)
  • Les femmes peuvent choisir leur maternité ok à condition qu’elles finissent par en avoir une.
  • Les femmes ont le droit de faire des études mais ma fille elle n’est pas bonne en maths, c’est bien connu dans la famille c’est génétique…
  • Les femmes ont le droit de travailler, avoir une carrière c’est tendance mais à condition de rentrer à temps pour profiter de ses enfants, on ne veut pas de mauvaise mère carrièriste et égoïste !!
  • La femme doit plus que jamais être gentille, douce, belle, sportive, dynamique, attentionnée, passionnée mais pas trop.

Les femmes ont des droits mais les mentalités maintiennent des barrières invisibles qui limitent nos mouvements.

On se sent emprisonnées mais on ne comprend pas pourquoi!!!
Comment être heureuse si on ne sait pas qui on est? Celle qu’on serait sans toutes ces barrières ? Ce qui nous rendrait heureuse si on s’estimait digne de recevoir…

img_2658
Je suis une femme et maman de deux filles. Je choisi aujourd’hui à 30 ans la personne que je veux être et je veux donner cette possibilité à mes enfants!! Kaela future archéologue, danseuse, auteur, bénévole autour du monde, médecin, boulangère, que sais je…


Nos aspirations sont le fruits de notre éducation.

Quelqu’un nous a dresser le tableau du bonheur et, non seulement nous en sommes loin, mais en plus, même si, on l’atteignait nous réaliserions que ce n’est pas NOTRE PROPRE tableau!!!

Briser les codes, casser le moule, faire tomber les barrières est la première étape vers la véritable émancipation, la liberté et la découverte de qui on est, ce qu’on veut, ce qui nous rendrait vraiment heureuse!!!

Allez y, maintenant, fermez les yeux et demandez vous , qu’elle femme, la petite fille que vous étiez, rêvait de devenir…

et n’oubliez pas de partager si cet article vous à inspiré.

Photo crédit : libres de droits pixabay.com

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *